démocratie directe

Il était une fois … Contes de fée et visions d’horreur au pays des affiches politiques suisses

22.09.2017 , in ((Politique)) , ((Pas des commentaires))

Une jolie princesse blonde, une vilaine sorcière tout de noire vêtue, des oiseaux de mauvais augure, une grosse brute barbare, trois moutons blancs et un mouton noir, des fainéants s’enrichissant « aux frais de la princesse », des usurpateurs, … L’énumération de ces différents protagonistes n’est pas celle du dernier conte de fée à la mode, mais bien un aperçu de l’éventail des personnages étant apparus au cours de ces dernières années dans les affiches de propagande helvétique. ...

+ En lire plus

Kommission nimmt die Migration ernst

12.09.2017 , in ((Médias, Politique)) , ((Pas des commentaires))

«Eidgenössische Migrationskommission. Gremium mit Schlagseite» So lautete die Schlagzeile eines Artikels in der Neuen Zürcher Zeitung NZZ. Die Vorwürfe: Die Migrationskommission soll politisch einseitig zusammengesetzt sein und einer Nichtregierungsorganisation gleichen. Walter Leimgruber, Präsident der Eidgenössischen Migrationskommission, widerspricht und nimmt dezidiert Stellung dazu. ...

+ En lire plus

Régularisation des sans-papiers : quelques éléments de mise en perspective de l’Opération Papyrus

30.03.2017 , in ((Experiences)) , ((Pas des commentaires))

Le 21 février 2017, le canton de Genève a rendu publique une opération ambitieuse visant à régulariser un nombre important de personnes résidant actuellement en situation irrégulière dans le canton. Par cette mesure, le canton cherche à « reprendre le contrôle » dans la lutte contre la sous-enchère salariale et le travail au noir. Au-delà de la première impression forcément positive que suscite une telle annonce, une mise en perspective peut s’avérer intéressante voire nécessaire. ...

+ En lire plus

Le vote sur la naturalisation facilitée est en réalité un vote sur la nature démocratique de la Suisse

08.02.2017 , in ((Politique)) , ((Pas des commentaires))

Le 12 février s’approche et les arguments politiques pour et contre « la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération » s’affirment. Cet article met en lumière l’importance de la légitimité démocratique nécessitant la participation de celles et ceux qui contribuent à la formulation de la loi. Vu qu’il y a un groupe important de personnes « étrangères », qui manquent de certains droits politiques, faciliter leur naturalisation renforcera la démocratie en Suisse. ...

+ En lire plus